Bandeau image
Formation Trimix Avancé Saint-Mandrier, septembre 2010
le 3 novembre 2010, par Marc Wallet

Une formation trimix avancé suivant le nouveau cursus FSGT s’est déroulée du 20 au 23 septembre 2010 à Saint-Mandrier dans le Var (lire le compte-rendu de Chrisitan ci-dessous).

PDF - 526.2 ko
Trimix à Saint-Mandrier

Le centre professionnel partenaire de la FSGT « Saint-Mandrier Plongée » a organisé cette première formation trimix avancé pour quatre plongeurs, suivant les concepts de loisir, de confort et de sécurité développés précédemment pour le trimix loisir.

Participants : outre les quatre stagiaires, deux formateurs et deux plongeurs en exploration ont évolué sur les épaves de la région toulonnaise.

JPG - 327.4 ko
Une partie de l’équipe

Les plongées ont été réalisées entre 60 et 76 mètres, excepté la plongée d’adaptation aux matériels spécifiques, qui a été réalisée entre 10 et 30 mètres.

JPG - 28.2 ko
Au palier

Retour d’expérience : si le trimix loisir est accessible à tous, le trimix avancé jusqu’à la profondeur de 120 mètres est difficilement accessible vu la complexité des techniques et matériels à mettre en œuvre.

Conformément à l’esprit de l’arrêté du 18 juin 2010 modifiant le Code du Sport pour la plongée à l’air, nous ne pouvons qu’affirmer que l’enseignement dans une zone inférieure aux prérogatives délivrées (de 60 à 80 mètres) ne peut satisfaire à l’acquisition des aptitudes nécessaires pour évoluer dans tous les espaces de profondeur correspondant aux prérogatives des plongeurs trimix avancé (jusqu’à 120 mètres).

L’ensemble des stagiaires, formateurs et plongeurs sont unanimes pour que le Code du Sport concernant la plongée aux mélanges soit révisé afin de répondre aux nécessaires objectifs de sécurité qui sont l’esprit de la réforme concernant la plongée à l’air. Nous proposons donc des pistes d’évolution pour garantir plus de sécurité et coller à la réforme à l’air :

  • La plongée à l’air doit être limitée à 50 mètres.
  • Le nitrox doit être accessible dès la première plongée (baptême ou PE1 etc).
  • La profondeur maximale d’évolution en exploration pour un plongeur nitrox doit être limitée à 40 mètres.
  • Le nitrox confirmé devrait être limité à 50 mètres puisque le plongeur est à l’air sur le fond et que la plongée à l’air est limitée à 50 mètres. Le pré-requis à l’entrée en formation au plongeur nitrox confirmé est le PA3.
  • Le triox devrait être limité à 50 mètres et être accessible aux plongeurs détenant les aptitudes PA3 au minimum.
  • Le trimix loisir doit être limité à 70 mètres. En fin de formation après validation des aptitudes conduisant au trimix loisir, les plongeurs en formation doivent évoluer au delà de 60 mètres. Le niveau minimum pour entrer en formation trimix loisir est le PA4.
  • Le trimix avancé doit être limité à 120 mètres. En fin de formation, après validation des aptitudes conduisant au trimix avancé, les plongeurs en formation doivent évoluer au delà de 80 mètres. Le niveau minimum pour entrer en formation est le PA4 + trimix loisir.
  • Pour la direction de plongée en exploration, le directeur de plongée (P5 minimum), doit détenir la qualification des mélanges mis en œuvre.
  • Pour la direction de plongée en formation, le directeur de plongée doit être un moniteur E3 possédant la qualification du mélange enseigné.
  • Un E2 peut enseigner la qualification nitrox.
  • Un moniteur (E3 minimum) doit pouvoir enseigner le mélange en fonction des qualifications détenues (nitrox, nitrox confirmé, triox, trimix loisir, trimix avancé, recycleur...),
  • L’enseignement du recycleur doit pouvoir être dispensé dès la première plongée.
  • Pour les nitrox, nitrox confirmé et triox, la profondeur d’évolution en exploration des plongeurs dépend des aptitudes détenues pour la plongée à l’air.
JPG - 152.1 ko

Post-scriptum de la Commission Mélanges

Les propositions ci-dessus émanent des participants au stage de septembre et n’engagent en rien la Commission Mélanges. Si certaines d’entre elles devraient rallier la majorité des suffrages, gageons que d’autres devront faire face à une levée de boucliers ! Le débat est ouvert...

Note : le terme triox désigne un trimix hyperoxique pouvant remplacer l’air jusqu’à une cinquantaine de mètres (préconisé dans notre cursus trimix loisir bien que le terme triox ne soit pas utilisé - il ne figure à l’heure actuelle dans aucun cursus FSGT).

[ Suivre la vie du site RSS 2.0 ] [ Plan du site ] [ Administration ]

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL