Bandeau image
PADI et la FSGT ...
le 12 juillet 2012, par Stéphane Vincent

PADI et la FSGT déclarent la reconnaissance mutuelle de leur qualification « OPEN WATER » … par ailleurs, conformes aux normes ISO.

PADI et la FSGT se sont rencontrés récemment pour confronter leur point de vue sur la situation de la plongée en France, en Europe et dans le monde.

Avec des intérêts et des finalités différentes, nos 2 organisations partagent la même analyse et font le même constat : l’offre de formation plongée manque de lisibilité et de cohérence en France.

La logique d’aptitude du Code du sport est un 1er pas et il serait intéressant de développer une plus grande cohérence entre les différents cursus de formation.

Ceci permettrait certainement de multiplier le nombre de certifications « plongée » sur notre territoire dans l’intérêt de toutes les écoles.

Les standards de plongée dans le monde sont aujourd’hui axés sur une logique de formation à l’autonomie (Open water et certificats de spécialité) qui n’est malheureusement pas celle de l’École Française de Plongée. Pour une meilleure lisibilité, il est souhaitable que l’École Française de Plongée se mette en conformité avec les normes internationales et qu’elle soit en cohérence avec les logiques de la plongée mondiale. Cette évolution déjà entamée par la FSGT permet d’une part une meilleure reconnaissance de ses plongeurs à l’étranger et d’autre part de recevoir facilement les plongeurs du monde entier en faisant valoir ses différences pédagogiques et les spécificités de ses qualifications.

L’objectif est bien de construire une base commune à partir de laquelle chacun peut promouvoir son identité sans imposer une logique marchande ou un cursus.

Dans ce sens, PADI et la FSGT déclarent la reconnaissance mutuelle de leur qualification « OPEN WATER » … par ailleurs, conformes aux normes ISO.

[ Suivre la vie du site RSS 2.0 ] [ Plan du site ] [ Administration ]

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL