Bandeau image
Au secours ! Où est le plan ?
le 28 avril 2013

Notre arrêté du 5 janvier 2012, modifié le 6 avril 2012, puis rectifié le 17 avril 2012 au J.O indique dans son article A.322-78 – I :

Les pratiquants ont à leur disposition sur le lieu de mise à l’eau ou d’immersion un plan de secours ainsi que le matériel de secours suivant : « … » « Le plan de secours est un document écrit, adapté au lieu et à la plongée pratiquée, régulièrement mis à jour et porté à la connaissance du directeur de plongée, des personnes encadrant les palanquées et de plongeurs autonomes. Il précise notamment les modalités d’alerte en cas d’accident, les coordonnées des services de secours et les procédures d’urgence à appliquer en surface à la victime. »

Amusons-nous à « décortiquer » cet article :

Le plan de secours : suite ordonnée d’opérations prévue pour porter assistance à quelqu’un en danger.

Document écrit : pièce écrite (support).

Adapté au lieu et à la plongée pratiquée : appliqué, ajusté aux circonstances du lieu ET de la plongée.

Régulièrement mis à jour : qui a un caractère suivi.

Porter à la connaissance… : informé pour savoir.

Précise notamment : à consigner particulièrement.

Modalités d’alerte en cas d’accident : sous quelle forme, de quelle manière on alerte.

Procédures d’urgence : les règles, la marche à suivre, à respecter.

Si je comprends bien :

Les pratiquants doivent disposer sur place, d’une information sur les moyens prévus pour porter assistance à une victime en surface. L’ensemble doit être écrit et valable en fonction du lieu (épaves, dérivantes, piscines, lacs, carrières, etc..) et de la plongée (air, mélanges, etc…) Ce document ne doit pas être obsolète.

Le responsable pénalement du club doit s’assurer que le DP, les encadrants et les plongeurs autonomes connaissent ce plan. Sachant que le DP est responsable techniquement de l’organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours (art.A.322-72 alinéa 2). Dans ce plan, il est particulièrement indiqué sous quelle forme et de quelle manière on doit transmettre l’alerte et qui doit-on appeler. Pour terminer, il est mentionné quelles sont les étapes à respecter pour porter secours sur une victime émergée.

Responsables d’établissements APS entourés de vos staffs techniques, à vous de jouer !

[ Suivre la vie du site RSS 2.0 ] [ Plan du site ] [ Administration ]

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL